Tous les articles et vidéos

VIDÉOS DU 30 novembre 2020

NOUS Y SOMMES! LE GOUVERNEMENT MONDIAL EN PLACE! LES JEUX SONT FAITS OU PAS AVEC TRUMP?

Pas vu à la TV : la Résistance progresse partout ! (Covid, UE, Trump,...)

Élections américaines :1,2 millions de votes frauduleux en Pennsylvanie ? Dominion et China Telecom
1/ 1,2 million de votes modifiés ? Au cours de l'audition sur les élections en Pennsylvanie, un chercheur a affirmé que près de 1,2 million de votes auraient été modifiés en Pennsylvanie.
2/ Les relations d'un employé de DOMINION L'un des principaux employés en technologie de pointe de Dominion Voting Systems a travaillé pour une entreprise soutenue par l'armée chinoise. Dominion est déjà sur la sellette dans les allégations de fraude électorale.
3/ La Géorgie entre recomptage et poursuites judiciaires Un long procès a été lancé cette semaine en Géorgie. Et l'État est en plein milieu d'un deuxième recomptage. Un avocat explique que le premier audit n'a pas révélé ce qu'il aurait dû révéler.
4/ Un nouveau siège républicain à l'assemblée de Californie Un nouveau candidat républicain est sorti victorieux d'une course serrée en Californie. C'est le troisième siège au Congrès que les républicains récupèrent dans l'État lors de cette élection.
5/ La marche "Arrêtez le vol" au Texas Nos journalistes étaient présents au rassemblement "Arrêtez le vol" à Austin au Texas, le weekend dernier, pour interroger les participants. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour faire entendre leur voix.
6/ Rassemblement "Arrêtez le vol" au Michigan Le weekend dernier, les supporters de Trump ont organisé un rassemblement à Lansing dans le Michigan. Ils s'inquiètent de la fraude électorale, du socialisme et pour l'avenir des États-Unis.

Trump sauvera l'humanité - agenda 2030 - Pour votre bien cessez de vivre

VIDÉOS DU 29 novembre 2020

Trump élu par la Constitution plutôt que par le peuple ?

Heureux Thanksgiving à vous tous!

Élection américaine : Les républicains de Pennsylvanie demandent le pouvoir de nommer les électeurs.
1/ Trump : l'élection était une fraude Le jour de Thanksgiving, le président Trump a tenu sa première conférence de presse depuis l'élection. Il a déclaré que si le collège électoral votait pour Joe Biden, "ils feraient une erreur car cette élection était une imposture".
2/ Le procès de Powell dans le Michigan La plainte déposée mercredi comprend des "déclarations sous serment" d'experts affirmant que les courbes des résultats de vote présentent des "pics physiquement impossibles" et d'autres anomalies.
3/ Une cour d'appel rejette la plainte en Pennsylvanie L'équipe de Trump demandait l'annulation de la certification en Pennsylvanie. La cour d'appel considère que "l'équipe de Trump ne peut pas gagner ce procès".
4/ Désignation des électeurs républicains en Pennsylvanie Le sénateur républicain de Pennsylvanie Doug Mastriano a déclaré que les législateurs de l'État à majorité républicaine essaieront de revendiquer auprès du gouverneur démocrate et du secrétaire d'État, le droit de désigner les électeurs.
5/ Briser les normes électorales ? Malgré la performance record du président Trump dans les primaires, avec de nombreux votes populaires et surtout parmi les électeurs minoritaires, les projections des médias ont rapporté que Biden était le vainqueur de l'élection de 2020. Un journaliste analyse leurs méthodes hors normes.
6/ Quelles données sur les votes en faveur de Trump Un analyste a examiné les données de vote dans plusieurs États clefs. Il affirme que ses conclusions sont suffisantes pour renverser les résultats dans au moins trois d'entre eux.
7/ Procès électoral en Géorgie La plainte de l'ancienne procureure fédérale Sidney Powell en Géorgie comprend des dizaines d'allégations accompagnées de mesures demandées à la cour.
8/ Marche "Stop the steal" à Chicago Une foule s'est rassemblée devant la Trump Tower de Chicago pour un rassemblement "Arrêtez le vol" le jour de Thanksgiving. Les participants nous expliquent ce qui les a motivés à descendre dans la rue.

Flash Info - le kraken est libéré - Fraudes électorales aux USA

ÉLECTION PRÉSIDENTIEL SENAT FRAUDE LA SUITE

VIDÉOS DU 28 novembre 2020

Élection américaine : Twitter suspend Mastriano et bloque Powell; Powell engage un procès en Georgie

MESSAGE DE TRUMP TWITTER ÉLECTION AMÉRICAINE DERNIÈRE NOUVELLE

Escalade entre l'iran et les États-unis? - Dc Page VS États Unis Les tensions dans la région se sont intensifiées vendredi après qu'un éminent scientifique nucléaire iranien, Mohsen Fakhrizadeh, a été tué dans une attaque apparemment ciblée à Téhéran. Des responsables iraniens ont impliqué Israël dans le meurtre, évoquant la possibilité que l'Iran ou ses alliés au Moyen-Orient puissent riposter contre des cibles occidentales. La semaine dernière, une milice a tiré des missiles sur l'ambassade des États-Unis dans la zone verte fortement fortifiée de Bagdad, violant une trêve d'un mois mais ne laissant aucune victime parmi les Américains ou les forces de sécurité irakiennes. Un groupe armé qui s'est identifié comme Ashab al-Kahf a déclaré qu'il avait tiré le barrage en réponse à un raid sur la ville de Falloujah la nuit précédente qui avait conduit à l'arrestation de trois miliciens. Le personnel de sécurité irakien, un haut dirigeant de milice, deux responsables occidentaux et un témoin oculaire dans la rue ont confirmé le raid, même si on ne sait toujours pas qui a été arrêté. À la suite de l'attaque au missile du 17 novembre contre l'ambassade des États-Unis, le groupe influent Kataib Hezbollah soutenu par l'Iran a nié toute implication, affirmant que la trêve était toujours en vigueur, améliorant les divisions apparentes dans le camp de la milice et les menaces possibles de factions agissant seules. grève, ont été soulignés. "Le fait que cette scène se complique signifie qu'il y a un danger partout", a déclaré Jiyad. Le raid sur Falloujah est intervenu des semaines après que les États-Unis ont accru la pression sur le gouvernement Kadhimi pour qu'il mobilise des milices soutenues par l'Iran, alimentant les tensions en Irak. Lors d'appels à Kadhimi et au président irakien Barham Salih fin septembre, le secrétaire d'État Mike Pompeo a menacé de fermer l'ambassade des États-Unis à Bagdad à moins que les attaques à la roquette des milices ne soient contenues. Les responsables américains disent qu'un plan de fermeture de l'ambassade reste une possibilité, et les responsables administratifs ont été chargés de se préparer à divers scénario

VIDÉOS DU 27 novembre 2020

La Capsule #15 - Ils ne peuvent plus cacher la fraude

LA CONTRATAQUE REPUBLICAINE SENA

🇱🇷VOYANCE TRUMP ET LES POURSUITES JUDICIAIRES 27/11 /2020 🇱🇷

Élection américaine:Audition publique en Pennsylvanie, un juge bloque la certification des résultats

Donald Trump dit qu'il quittera la Maison Blanche si la victoire de Joe Biden est confirmée.
Le président américain Donald #Trump a dit ce jeudi 26 novembre qu'il quitterait "bien sûr" la Maison Blanche si la victoire de Joe #Biden à l'élection présidentielle était officiellement confirmée, tout en répétant qu'il pourrait ne pas reconnaître sa propre défaite.

Radio Québec - Le Reset en question...
On parle du Pardon du Géneral Flynn, du dépôt de la poursuite contre la Georgie et le Michigan et du GrandReset.

Le vaccin de Donald Trump Les médias ont-ils "désespérément cherché à faire taire cette nouvelle", comme l'indique l'auteur de ce message ? Pas vraiment : la presse américaine a en effet relayé le lancement, en janvier 2018, de la "Conscience and Religious Freedom Division", ou "division en charge de la liberté de conscience et religieuse" au sein du très officiel département de la Santé et des Services sociaux (HHS). La mise en place de cette entité n'a pas conduit à interdire les vaccins obligatoires, mais à renforcer le droit des Américains (qu'ils soient médecins ou simples citoyens) à s'opposer à des traitements ou des pratiques médicales. Le tout sur la base de motifs religieux ou relatifs à la liberté de conscience. Notons que cette liberté était déjà donnée aux médecins, mais que Donald Trump a souhaité l'élargir et la renforcer. Il est dont tout à fait faux d'affirmer que Donald Trump a fait interdire les vaccins obligatoires aux Etats-Unis, puisqu'il était déjà possible avant sa présidence de s'opposer à la vaccination de son enfant. Sous sa présidence, la liberté de conscience a seulement été réaffirmée, s'accompagnant de mesures concernant d'autres pratiques médicales comme l'avortement, non centrées sur la vaccination. Donald Trump lui-même se montre ambigu lorsqu'il s'agit de prendre position sur les vaccins. "Je n'aime pas l'idée d'injecter un truc nocif dans mon corps", déclarait-il voilà quelques années au sujet d'une vaccination contre la grippe. Une position hostile venue conforter des déclarations de 2007, où il liait vaccination et autisme au grand dam des scientifiques.

TRUMP-LE KRAKEN EST LIBÉRÉ- POWELL DÉPOSE SES PREUVES AU MICHIGAN ET EN GEORGIE PREUVES EN PDFbMICHIGAN : https://defendingtherepublic.org/wp-c...
PDF GEORGIE: https://defendingtherepublic.org/wp-c...
Voici Le dépot de la preuve c'est fait hier soir très tard par Sidney Powell pour l'état du Michigan et de Georgie, Les documents comprenant 75 pages et 125 pages sont décortiqué ici pour vous amener les preuves de la fraude Électorale Américaine. C'est un gros travail qui en vaut la peine car juste avec ces deux États Donald Pourrait déjà être nommer gagnant des élections. Voyez toute la corruption ici dans ce video

VIDÉOS DU 26 novembre 2020

The Great reset, La grande réinitialisation, le complot contre les peuples

Élections américaines : Trump ne cédera pas, 16 actions en justice dans 4 États
1/ La Transition avance d'un pas, Trump promet la victoire Trump déclare qu'il emportera l'élection sans s'opposer aux premiers protocoles de transition.
2/ Les républicains poursuivent 16 contestations juridiques dans 4 États L'équipe du président Trump et un groupe de républicains ont plus d'une quinzaine d'affaires post-électorales en cours. Certaines de ces affaires sont déjà sur une bonne voie.
3/ Deuxième recomptage en Georgie Un nouveau recomptage par machine a commencé mardi matin en Géorgie et devrait durer une semaine. Il fait suite à un précédent recomptage manuel qui a permis de découvrir plusieurs lots de bulletins non comptés.
4/ Les électeurs hispaniques pro-Trump contre le socialisme Selon les sondages post-électoraux, le président Trump a obtenu plus de voix parmi les hispaniques cette année. Un spécialiste des médias de l'équipe de campagne de Trump a déclaré que le programme socialiste adopté par le Parti démocratique a poussé les hispaniques à voter pour Trump.
5/ La partialité des médias Un sondage montre que 45 % des électeurs de Biden n'avaient aucune idée du scandale financier impliquant "le président de leur choix" et son fils, Hunter. Environ 9 % d'entre eux n'auraient pas voté pour Biden s'ils avaient eu l'information. Comment la tendance des médias a-t-elle pu faire basculer l'élection ?
6/ Le secrétaire d'État de Georgie convoqué au tribunal L'avocat de Trump Lin Wood, poursuit en justice le secrétaire d'État géorgien et des fonctionnaires de l'Etat dans le cadre des fraudes électorales présumées.

Trump Gracie Flynn - la Georgie accepte la révision -La fraude de plus en plus VISIBLE Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi sur Twitter avoir gracié son ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, accusé d'avoir menti au FBI lors de l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle de 2016. Son geste a rapidement été dénoncé par les démocrates. Le site Axios, d'abord, suivi d'autres médias, avait rapporté mardi que le président Trump envisageait de le faire, mais la décision était prévisible depuis longtemps. Donald Trump avait lui-même évoqué cette possibilité. Il en a fait l'annonce dans un tweet, affirmant que c'était pour lui un grand honneur de communiquer cette décision qui permettrait à son ancien collaborateur et à sa famille de passer une Action de grâces vraiment fantastique. Sa décision apporte le point final à une des causes les plus importantes ayant découlé de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans la présidentielle de 2016 et une éventuelle coordination entre Moscou et le camp Trump

Elections : Giuliani évoque une conspiration nationale ; des pirates chinois s'attaquent à l'Europe Élections américaines. 2 membres républicains du conseil du comté du Michigan auraient été menacés par le camp démocrate, pour avoir refusé de certifier les résultats des votes, suite à des soupçons de fraudes. Dans le même temps, l'avocat de Trump, Rudy Giuliani, parle d'une conspiration nationale. Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, est en tournée en Europe. Rempli de confiance et de fermeté face à cet avenir incertain, il réaffirme que l'administration du président Trump continue de prôner une politique sans concession vis-à-vis des pays qui violent les droits de l'Homme. Espionnage industriel. Des entreprises occidentales et asiatiques ont subi une grande campagne de piratage. Le groupe présumé APT10 serait soutenu et financé par le régime chinois. Face au moral en berne des français, nous mettrons en avant les résultats de plusieurs études qui prouvent que la gentillesse est bonne pour le corps mais aussi pour l'esprit.

Audio Michael Debreda "Comprendre la politique et l'économie" 25/11/2020

CONCER GRATUIT LE PRÉSIDENT DONALD TRUMP ET JOE BIDEN Posté par le père de Ruth Israélite